Prière

Dis-moi une parole

Sentences sur la prière

Jean Lafrance

1.

Si tu ne prie pas dans ton travail, tes rencontres, tes moments de détente et tes allées et venue, tu trouveras difficilement la prière quand tu seras à l'oraison, car la prière comme l'amour est totalitaire, elle veut envahir toute ton existence et surtout ton sommeil.

2.

Tu n'entres pas dans la prière sans avoir habillé ton cœur.

3.

L'expérience m'a montré que ce qui paralyse le plus les hommes de prière est un certain mensonge qu'ils tissent autour d'eux-mêmes : il empêche l'Esprit d'agir en eux.

4.

Tu ne seras jamais un homme envahi par la prière si tu ne pries pas BEAUCOUP, BEAUCOUP !

5.

Si tu ne cesses de demander la grâce de la prière, un jour tu la recevras.

6.

Tu ne chercherais pas le visage du Christ dans l'oraison si tu n'avais pas déjà senti son regard de miséricorde s'abaisser vers toi.

7.

Si "bien prier" ne relève pas de ton industrie, tu ne dois jamais cesser de prier pour demander le don de la prière.

8.

Au début de l'oaison : "Père, au nom de Jésus, donne-moi ton Esprit."

9.

La plupart du temps, ce n'est pas durant l'oraison que l'Esprit va surgir et te visiter, mais ensuite, dans le reste de ta vie.

10.

Pour un homme spirituel, il n'y a rien de plus douloureux que d'être habité par un grand désir de prier et de ne pas trouver Dieu au moment où il entre en oraison, alors qu'ila tout fait pour rencontrer son Seigneur. Ses efforts ne sont jamais vains et c'est bien souvent au moment où il y pense le moins qu'il sera visité par la prière, mais rien ne se passe à l'oraison. Je ne vois pas de meilleure comparaison que celle du cibiste qui tâtonne sur son poste émetteur pour entrer en contact avec un navigateur solitaire. Il passe des heures avant d'y arriver, mais le jour où le contact est établi et qu'un dialogue se noue, il est récompensé de ses heures d'attente et d'insuccès apparent. Il en va de même pour la prière : tout effort pour chercher le contact avec Dieu recevra un jour ou l'autre sa réponse et sa récompense.

11.

J'ai compris que le plus important dans la vie d'un chrétien est que ce silence de Dieu soit dans notre cœur, qu'il y ait ce contact permanent, ce cœur-à-cœur continuel avec le Seigneur. Les prières avec des mots, de la musique, des chants, des gestes doivent procéder de ce contact avec Dieu dans le silence, sinon la prière est fragile, elle n'est pas encore la force qui transfigure le monde

Copyright @ All Rights Reserved